Skip to content

Chez Audrey

Lieu
Macau (33)
Surface
11à m²
Budget
22 K€
Programme
Rénovation d’une maison d’habitation (Cuisine, living, Salon, Chambres, Wc et Palier R+1)
Statut
Livré en Juin 2020
Mission
Conception et Maitrise d’œuvre

Cette maison familiale a la capacité d’offrir de beaux volumes et beaucoup de lumière naturelle. Pour ce projet, l’idée était de garder les mêmes organisations spatiales tout en

ré harmonisant chaque espace avec une ouverture dans la cuisine vers l’espace à vivre.

Un décor minimal en noir et blanc met en valeur les volumes et apporte de la profondeur.

Nous avons pensé l’entrée comme une grande ouverture vers l’espace de vie familial. Comme un repère, le claustra en bois et la teinte « Noire Charbon » sur la cloison séparant l’entrée de la cuisine se prolonge vers l’étage afin de créer une continuité et une perspective vers l’horizon. En s’inspirant des intérieurs japonais, le claustra a été dessiné afin d’apporter une ambiance hygge et un univers slow. En chêne naturel, l’espace entre chaque tasseau est rigoureusement le même afin d’obtenir une finesse rectiligne et pure.

Derrière ces lignes pures et dans un contraste bien marqué, s’implante la cuisine laquée blanche, son plan de travail granito et son sol graphique et précieux aux carreaux de ciments signés Valérie Barkowski pour Bahya.

La teinte « Shadow White » permet d’unifier les espaces de vie du living et du salon en apportant un maximum de lumière. Elle détonne du « Noir Charbon » qui, lui, met en valeur les volumes et les limites spatiales. Le sol graphique Bahya se retrouve dans les sanitaires.

Il est harmonisé par la teinte « Setting Plaster » et le bâti support habillé de grès mat signé Normandy Ceramics.

Dans la chambre des enfants nous avons joué sur des formes graphiques en guise de tête de lit. Un triangle bleu vient habiller le coin de la Chambre T qui apporte de la profondeur.

Dans la chambre C nous avons un Arc en ciel aux jolies teintes pastels et chaleureuses.

Le mur de l’escalier se munit une nouvelle fois de ce noir charbon et d’un claustra, aux mêmes lignes que celui de l’entrée, en guise de garde-corps. Une fois arrivé sur le palier c’est comme sur le chemin de l’océan, le claustra nous rappelle les ganivelles sauvages en bois et laisse place juste derrière à ce beau panoramique des Landes signé Isidore Leroy.

Le tout est évocateur d’un univers Hygge et apaisant.

Crédit photo : Marisa Rêves d’intérieurs